Avec une pelote en cuir lancée à 250 km/h, c’est le sport le plus rapide du monde ! Et contrairement aux idées reçues, il ne se pratique pas qu’au Pays basque. Le pôle de pelote de Toulouse regroupe 10 internationaux et 13 espoirs pour un palmarès incroyable.

En octobre dernier, lors des Championnats du monde organisés à Anglet (64), ils ont obtenu des médailles dans presque toutes les disciplines. Rien à dire, l’ancêtre du jeu de pomme s’est exporté dans la ville rose.

Parmi les pelotari les plus connus du Pôle : Sylvain Brefel. Podologue du sport, il a été le premier joueur français à devenir professionnel. Il fait aujourd’hui partie du Stade toulousain pelote et du club de Bilbao avec qui il a été Champion du monde de Pala Larga.

Un sport à 14 disciplines :

En tout, la pelote regroupe 14 disciplines. 6 sont pratiquées au Pôle de Toulouse, avec deux spécialités : la Pala corta, et la paleta cuir. Tonicité, explosivité, ambidextrie, le sport se veut complet et ludique. Le travail avec les athlètes est intense : 6 à 8h d’entraînement technique, ainsi qu’une grosse préparation physique et mentale.

En octobre prochain, les Pelotari du Pôle de Toulouse tenteront à nouveau de décrocher les sommets aux Championnats du monde organisés à Barcelone.

Lien pour la vidéo : https://viaoccitanie.tv/le-pole-de-pelote-basque-de-toulouse-excelle/